Accueil > CARTE des consommations > A la table de la TransCommunication Instrumentale (TCI) > Communiquer avec les personnes décédées

TRANSCOMMUNICATION INSTRUMENTALE

Communiquer avec les personnes décédées

, par Any Kler

En ce samedi 10 avril 2010, j’avais un rendez-vous des plus importants avec mes amis Maryvonne et Yvon Dray qui organisaient en France, pour une des rares fois, un atelier TCI par ordinateur, avec formation, ainsi qu’une conférence sur le même thème le dimanche 11/04/10.

L’endroit ou nous étions conviés ; un hôtel situé tout près de la gare de St Pierre des Corps dans le département 37.

Dès 9h30 je rejoins les Dray et une dizaine de personnes environ, dans un salon de conférence. Après les présentations des participants dont j’étais (certains étaient venus de loin pour assister à cet événement).

Je me sentais en confiance car nous avions un but commun, cela me confortait dans ma quête de recherche sur l’au-delà.

Si nous n’avions pas la quantité, nous avions la qualité sur le nombre présent. Certains n’étaient pas forcément convaincus d’avance, mais ouvert à la possibilité de... Donc, il s’agit d’un atelier, d’une initiation et d’une formation simple de l’utilisation d’un logiciel d’enregistrement que l’on trouve facilement dans le commerce.
Ce logiciel est plus élaboré que l’ancien magnétophone à cassette dont certains se servent encore avec succès. C’est Maryvonne Dray qui tient le rôle de technicienne au clavier. Quant à Yvon avec sa bonne humeur, il explique le déroulement, commente les résultats, conseil ce qui est important de faire et ne pas faire, rappelle aussi que l’état d’esprit du demandeur de communication doit être ouvert, faut être en condition naturelle pas en état de mal être et surtout ne pas être négatif, l’état de franche curiosité n’est pas propice aux bons résultats...

Je rappelle que M. et Mme Dray sont les auteurs de "Karine après la vie" chez Albin Michel. Karine, leur fille unique partie de l’autre coté de la vie, accidentellement à l’age de 21ans. Ce couple après avoir reçu de leur fille de nombreux messages de l’au-delà ont décidé de devenir des spécialistes de la TRANSCOMMUNICATION INSTRUMENTALE.

Aujourd’hui ils permettent à certains d’avoir des communications avec leurs chers disparus.

Maryvonne nous explique à plusieurs reprises le fonctionnement du logiciel, ce logiciel (d’une marque connue) est d’une sensibilité extrême et permet la perception de sons venus de très loin... ou de très près.

Ces sons à l’état brut représentent un souffle imperceptible en direct pour nos oreilles de pauvres vivants. (Humour !).
En fait c’est de performance dont il s’agit ; mais de quoi avons-nous besoin si ce n’est de performance ?
Qu’elle se situe du coté de "nos êtres chers" qui doivent produire des efforts surpuissants ( manque de cordes vocales...) pour communiquer avec nous, c’est bien à nous, de l’autre côté de produire des outils sensibles et perfectionnés afin d’enregistrer et de comprendre leurs messages.

Après les explications de Maryvonne, nous passons aux essais...
L’enregistreur est mis sur "ON.". C’est cette dernière qui pose la première question dictée par une personne de l’assistance :
- " C’est la femme de Michel, elle demande si vous êtes ici parmi nous ?

Merci de bien vouloir lui répondre." On laisse passer 30 secondes... Nous passons à l’écoute du message de Maryvonne et sur la question êtes vous...... ?
- On entend quelques sons... superposé à sa voix.

Avec ce logiciel on arrive à ne garder que l’intrus qui nous intéresse et sur lequel elle va amplifier plusieurs fois le résultat.

Nous aurons notre réponse qui est la suivante et qui s’adresse à l’épouse de ce M. disparu quelques années au paravent :
- " Comment peux-tu en douter"

Question :
- Est -ce que tu es avec nous ?

Réponse :...
- Comment peux-tu en douter !

Toutes les personnes ici présentes ont été témoin de ce résultat ! Quant à la personne concernée par la réponse, elle à reconnue la façon dont s’exprimait cet être de son vivant, la voix aussi lui était familière.

Tout au long ce cette journée de formation il y eu d’autres questions et des réponses à celles - ci... Loin de moi le désir de convaincre quiconque, je connais les expériences de la TCI et autres manifestations de nos chers disparus sous formes des Orbes et autres apparitions.
Ce que je pourrais en dire, c’est que l’on a l’impression que nos chers disparus ne sont pas si loin de nous en terme de distance et qu’ils ne peuvent pas tout nous dire de la vie ailleurs à part qu’ils sont bien vivant qu’ils ont la possibilité de nous voir pas nous.

Alors écoutons-les...

Bien à vous

ANY KLER

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?