l’AstrologiCafé (Bar à thème)
Slogan du site

Votre le salon permanent de la voyance, des arts divinatoires et des perceptions dites extrasensorielles.

Ibiza, la plage de « Cala Bassa »
Jésus de Cala Bassa à IBIZA
Par Any Kler

Tourisme, émotion et recueillement à Cala Bassa

Article mis en ligne le 16 août 2010
dernière modification le 18 août 2010

par Any Kler
logo imprimer

 

Jésus de Cala Bassa à IBIZA

A Ibiza il existe une plage « Cala Bassa » ou le sable est d’une finesse extrême ou l’eau est limpide et chaude, on y marche longtemps et loin tout en gardant pieds jusqu’au cou.

Pas besoin de parasols, ce sont justement les pins « parasols » qui vous gardent un peu d’ombre, le vent léger vous caresse la peau.
La lumière et les couleurs y sont presque imaginaires, il n’y a que vos yeux qui les impriment à jamais.
Reproduire de telles images par des mots ou des pinceaux, ou autres, me parait impossible ! Je vous parle là d’un paradis terrestre …

A priori Cala Bassa ressemble à une plage de vacances comme tant d’autres malgré ses subterfuges dont on peu l’affubler et qu’elle mérite à souhait.

Cette plage est surplombée d’une forêt de pins dont les racines sont accrochées aux rochers- falaises qui se mirent dans la mer turquoise foncée.

En nous aventurant dans cette mini forêt, on peut y découvrir des espèces diverses
herbacés rares et aromatiques, appréciées dans certaines préparations culinaires, surtout lorsqu’elles sont sauvages comme celles - ci.

J’avance encore comme attirée dans cet espace composé de roches et d’arbres espacés par des buissons secs. J’arrive à profiter de l’ombre des grands arbres.

La chaleur accablante permet aux parfums de s’exprimer pleinement, c’est un véritable enchantement ou le silence règne en maître et permet toutes les rêveries.

Je peux apercevoir à une vingtaine de mètres devant moi un tas de pierres disposé en pyramide, d’environ 1,50 m au plus haut, sur laquelle trône une croix surprenante et impressionnante, je m’approche de l’endroit...

Je découvre autour de cet autel - à première vue - une image peinte représentant Jésus, des fleurs séchées, des photos représentants des statuts de saints et autres icônes... galets peints …des fleurs synthétiques de cimetières...

A quelques dizaines de mètres de là, d’autres croix, d’autres objets sacralisés, soit par leur nature, soit par leur disposition ou leurs couleurs, sont pour certains accompagnés de divers messages en différentes langues.
Des croix formées à même le sol avec de petites pierres peintes en bleues décorent les endroits de prières.

On y voit aussi une statue de la Vierge Marie, disposée au sol de façon insolite, des codes, des chiffres et d’autres écrits en plusieurs langues…

Nous comprenons que ce lieu est un endroit d’apparition, de recueillement, peut être un lieu de pèlerinage.
Nous dénombrons une quinzaine d’autels entourés de chaises installées là pour le recueillement ou l’attente de manifestations...

Une émotion m ’envahie, la fibre du chercheur que je suis est exacerbée au plus haut point, n’osant pas fouiller dans tout ce bazar sacré, je reste un peu sur ma faim.

J’ai trouvé, pas loin de ce site, des endroits bourrés d’images d’orbs, j’en ai conclus
qu’il y avait eu dans cette région à une période lointaine un naufrage en mer qui avait causé la disparition de nombreux marins.

Ce lieu mystique devait correspondre géographiquement à l’endroit du départ d’une embarcation vouée à la perdition.

Par ce reportage, je ne cherche nullement à faire une quelconque propagande
mais à faire partager un moment rare dans la vie d’une personne simple et sensible qui respect les croyances religieuses et les convictions de chacun.

En vous remerciant d’avoir pris la peine de me lire.

Bien à vous

ANY KLER


Forum
Répondre à cet article


Contact Espace rédacteurs

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2004-2017 © l’AstrologiCafé (Bar à thème) - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47