Accueil > Salles de cours > Cartomancie > La mancie par les cartes et le recours (provisoire) au pendule

La mancie par les cartes et le recours (provisoire) au pendule

, par Alain Bougearel - Cartomancie Astromancie

A l’issue du Cours de Cartomancie, je vous inviterai à confectionner pour vous-même un jeu personnel de 52 cartes avec les significations de chacune synthétisées.

Chaque carte peut posséder plusieurs significations qui seront à hiérarchiser depuis la plus fréquente jusqu’à la plus rare.

Toute la difficulté de l’art de l’interprétation va consister à choisir la bonne au moment de la consultation. Le fait essentiel est que seule votre intuition subconsciente vous guidera sûrement. Ce sera donc votre « feeling » ou ressenti premier qui va vous aiguiller sur la juste voie quant au sens à accorder à la ou aux cartes devant vous - et ce, quel que soit le tirage utilisé.

Seulement voilà... Quelques uns ont de la voyance et ils se serviront des cartes comme d’un support auxiliaire qui leur confirmera leur vision ou la développera. D’autres possèdent une intuition développée ; capables par exemple de savoir à l’avance qui vient leur rendre visite, d’intuiter à l’occasion d’un repas ou d’une réunion si il y aura ou non des imprévus, de pressentir un danger latent.

Ces personnes à l’intuition développée n’auront qu’à la mettre en pratique quand ils tirent les cartes : ils progresseront très rapidement et auront des pronostics surprenants. Cependant, le cas est relativement exceptionnel : la plupart du temps, la faculté intuitive a été rendue inopérante depuis l’enfance par un usage abusif du rationnel, du raisonnable ou par une imagination fantasmatique et souvent illusoire ; par conséquent, la grande majorité des personnes se retrouvent perdues devant la complexité apparente de la cartomancie. Elles recherchent alors des solutions toutes faites, celles que leur proposent plusieurs ouvrages de cartomancie : des dictionnaires recensant les sens de deux cartes ensemble.

L’interprétation devient alors non seulement limitée car une seule signification d’une rencontre est donnée, mais souvent fausse car rares sont les cas où deux cartes doivent être lues simultanément : la plupart du temps, il y a, dans les tirages, un nombre plus grand de cartes qui s’interprètent d’abord isolément, une par une - les liens à établir entre chacune se créant au moment où le praticien interprète pour le consultant le message cartomancique qu’il a sous les yeux.

La solution que je préconise consiste à ce que vous ayiez recours au pendule divinatoire, le même dont se sert le radiesthésiste pour trouver une source ou un objet, voire une personne.

Procurez-vous un pendule en le choisissant en fonction de l’affinité que vous ressentirez avec lui : il doit vous plaire. Posez-lui ensuite des questions dont vous connaisez la réponse et vérifiez si ses réponses s’avèrent exactes.

Une fois le pendule de votre choix acquis, procurez-vous une pile rectangulaire, celle dont on se servait dans les lampes de poche avec deux longues bornes sur le dessus indiquant le pôle positif et négatif. Au-dessus du pôle + (la grande languette de cuivre), positionnez votre pendule et observez son comportement : le plus souvent, il se mettra à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre.

Ce mouvement au-dessus du pôle plus de la pile signifie la façon dont le pendule répond « oui », c’est à dire positivement. Le mouvement inverse (par exemple dans le sens contraire des aiguilles d’une montre) voudra dire « non ». Parfois le pendule restera immobile : cela indique un doute, une absence de discernement...

Imaginons que votre tirage comporte quatre cartes, par exemple quatre rois :

Ce carré de rois peut vouloir dire beaucoup de choses. Il va signifier pourtant quelque chose de précis au moment d’une consultation déterminée et selon le consultant.

Prenons donc une consultation concrète réelle qui a déjà eu lieu : celle que je fis pour un homme qui recherchait du travail. Je tirais le carré de rois en question que j’interprétais ainsi :

« Votre avenir professionnel (question du consultant) passe par un homme de pouvoir (Roi de pique) qui est au-loin (Roi de carreau) qui a plus de trente-cinq ans avec des cheveux foncés (Roi de trèfle) et avec lequel vous entretenez un rapport de parenté (Roi de coeur). »

Le consultant, résidant à Toulouse, me confirma par la suite qu’il avait un frère (Roi de coeur) PDG (Roi de pique) d’une entreprise d’armement en relations commerciales avec l’étranger ; ce parent vivait à Paris (Roi de carreau) et c’était un homme de plus de trente-cinq ans aux cheveux foncés (Roi de trèfle).

L’interprétation s’avérait juste ; pourtant j’aurais pu rationnellement donner à ce carré de rois de toutes autres significations. Je m’étais laissé guider par mon intuition au moment de la consultation pour répondre à la question posée par ce consultant là. A un autre moment, face à une autre personne, dans une consultation différente, ce même carré de rois eût pu être interprété autrement.

Jamais un dictionnaire des rencontres entre deux cartes ne remplacera le juste pressentiment, le ressenti intérieur, la conviction intime du cartomancien.

Or, avec le pendule, vous auriez pu parvenir à la même prédiction ; simplement, vous auriez mis un peu plus de temps.

1ère carte tirée, le Roi de Pique :

*Polarité : neutre.

1) Veuf, divorcé, séparé, seul.

2) Homme nocturne.

3) Homme de loi, de pouvoir.

4) Thérapeute.

5) Défunt.

6) Homme ayant des pouvoirs parapsychologiques.

Vous posez votre pendule sur (*) : il tourne dans le sens des aiguilles d’une montre ; donc réponse « oui ».

Maintenant, promènez lentement votre pendule au-dessus des 6 sens possibles en commençant par le premier pour finir avec le septième : votre pendule bougera positivement au numéro 3, « homme de loi, de pouvoir ».

Situez désormais le pendule au-dessus de « loi » puis de « pouvoir » : il vous indiquera « pouvoir ».

Interprétation :

Vous pouvez commencer à répondre au consultant que dans son avenir professionnel (c’était la question qu’il vous posez), les cartes indiquent un homme de pouvoir...

2ème carte tirée, le Roi de Carreau :

*Polarité : neutre.

1) Un homme en déplacement.

2) Un homme au loin ou un étranger.

3) Un homme de communication.

4) Un homme en uniforme.

5) Un supérieur hiérarchique pour un salarié, la clientèle pour une profession indépendante.

Même procédure que pour le Roi de Pique.

a) Pendule au-dessus de 1, 2, 3, 4, et : choix = 2 soit « un homme au loin ou un étranger »

c) Pendule sur « au loin » et « étranger » : choix = « au loin ».

Interprétation : Dans votre vie professionnelle, un homme de pouvoir qui est au loin jouera un rôle déterminant...

3ème carte Tirée, le Roi de Trèfle :

*Personnification : homme aux cheveux foncés.

**Polarité : positive.

1) Homme lié à l’argent.

2) Un homme de conseil qui a du discernement, de l’intuition.

Pendule successivement sur (*), (**) : réponse (*) « homme brun de plus de trente-cinq ans ».

Interprétation : la vie profesionnelle mettra en jeu un homme de pouvoir (Roi de pique), qui est au-loin (Roi de carreau) ; il a plus de trente- cinq ans et a une chevelure foncée.

4ème carte tirée, le Roi de Coeur :

*Personnification : homme aux cheveux clairs.

**Polarité : positive.

1) Un homme avec qui il y a un lien affectif.

2) Un parent.

Pendule au dessus de (*), (**) : réponse (**) c’est à dire soit (1) « un homme avec qui il y a un lien affectif » soit (2) « un parent. »

Pendule au-dessus de (1) et (2) : réponse (2), « un parent ».

Interprétation : Votre avenir professionnel (question du consultant) passe par un homme de pouvoir (Roi de pique) qui est au-loin (Roi de carreau) qui a plus de trente-cinq ans avec des cheveux foncés (Roi de trèfle) et avec lequel vous entretenez un rapport de parenté (Roi de coeur).

Rassurez-vous : le bon emploi du pendule est plus long à expliquer qu’à pratiquer. Les différentes procédures prennent un peu de temps au début, puis les gestes deviennent plus rapides et s’enchaînent naturellement. Néanmoins, le recours au pendule ralentira votre interprétation. Mais, au fur et à mesure, son usage méthodique et régulier développera votre intuition : en effet, le mouvement du pendule objectivera la réponse subconsciente de votre propre intuition.

Vous commettrez d’abord des erreurs, celles du débutant en radiesthésie : elles sont essentiellement dues à l’extrême sensibilité du pendule que vous pouvez influencer volontairement. Là réside la faute à ne pas commettre : vous devrez rester absolument neutre et accepter la réponse donnée même si elle vous semble étrange parfois.

Avec de la pratique, vous vous passerez progressivement de cet auxiliaire. Vous ne l’utiliserez plus que dans les cas épineux où l’hésitation vous gagne.


Références :
L’essentiel de la thématique , je l’ai publié sur l’ Encyclopédie Wikipédia en langue française :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cartomancie

J, ai en outre donné une autorisation à titre gracieux et à finalité pédagogique de certains extraits au site web : Besoin de Savoir.

Cet articles ainsi que ceux qui vont suivre appartiennent au manuscrit consacré au Jeu des Quatres Couleurs : les 52 cartes françaises et il fait suite au précédent publié en 1997 par les Editions Envolée et diffusé par DG Diffusion :
http://tarot-fr.com/boutique/manuel.htm
Le Manuel de cartomancie populaire ou le Jeu de 32 cartes est aujourd’hui épuisé.

Toute une série d’articles furent publiés et largement diffusé à titre gracieux par LOV dans le temps sous forme de publications périodiques.

http://www.letarot.it/page.aspx?id=249

Portfolio

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?