Accueil > CARTE des consommations > A la table Praticiens & Clients > Mais que voient donc les "voyants" ?

Mais que voient donc les "voyants" ?

Radiographie d’un médium

, par Laurent Edouard

Le terme "médium" peut ici être remplacé par "professionnel de la voyance" qu’il soit "tarologue", "cartomancien" ou "spécialiste des arts divinatoires".

Extraits choisis :

[...]"Vous m’aviez remonté le moral en me disant quasiment les mêmes choses que vos confrères qui voyaient eux aussi arriver rapidement la résolution de tous mes soucis et même pour la plupart une forme de succès, mais toutes ces prédictions datent maintenant et je ne vois toujours rien venir".[...]

[Laurent E.] : notez que, sans qu’il soit question de me démarquer de mes confrères, cette personne m’a consulté il y a moins d’un mois.

Les avis convergents des différents praticiens tendent à crédibiliser leurs propos. Le consultant évoque ici une cohérence de contenu des différentes consultations.

Première hypothèse : les événements annoncés se réaliseront plus tard ; il ne s’agirait donc que d’une question de temps. Tout le monde sait aujourd’hui que le temps est un paramètre difficile à maîtriser en voyance.

Deuxième hypothèse : une véritable erreur collective. Possible mais peu plausible compte-tenu du nombre important de praticiens en cause. Je n’y crois guère...

Troisième hypothèse : pour des raisons liées à son histoire personnelle, le consultant n’est pas en mesure de suivre la destinée ou le Chemin annoncé.

[...]" je crois que plutôt que des prédictions, vous avez vu mes espoirs car sinon comment peut-on expliquer que personne n’ait vu que [...] tant que je n’y pensais pas" [...]

Quatrième hypothèse : les voyants étaient peut-être aussi télépathes ! Autrement dit, ils ont lu les attentes du consultant et les ont confondues avec leur voyance. Possible, mais encore une fois peu crédible dans le cas présent compte-tenu du nombre élevé de praticiens interrogés, près d’une dizaine selon mes sources.

"Ceci n’est qu’un exemple mais je pourrais vous en citer d’autres, tel que mon projet de changer de région ou de d’avoir une deuxième activité professionnelle etc... qui ne sont jamais apparus dans les differentes consultations que j’ai faites jusqu’à ce que j’en concoive le projet". [...]

"J’aurais certes été convaincue que les voyants voyaient s’ils me parlaient de l’avénement de faits que je n’avais pas une seconde imaginés". [...]

La solution (?) : le consultant nous explique ici que, dans son expérience, les praticiens ne voient les événements, ne perçoivent les situations que lorsqu’ils sont en germe dans le présent. Autrement dit, pour qu’un voyant puisse voir, il faut que la chose à voir soit déjà existante au moins potentiellement... en gestation dans le présent.

C’est également mon intime conviction. Je crois qu’en effet, le plus souvent, nous ne percevons que ce qui est déjà en germe dans le présent. Lorsque je tire quelques cartes dès le début de la consultation, celles-ci me décrivent la situation globale du consultant "ici et maintenant". Un peu à la manière d’une radioscopie du corps qui ne montre que ce qui est ! Ainsi, une radiographie du squelette ne montre pas les fractures à venir sauf si l’état global de l’os suggère d’inévitables fractures futures.

J’entre alors en contact avec l’existence de mon visiteur telle qu’elle est au moment précis de la consultation. Les cartes cristallisent sa principale "problématique", celle dont découle souvent tout le reste. Celle qu’il faut clarifier pour que le Chemin puisse se poursuivre dans de meilleures conditions. C’est en cela que la consultation d’un médium présente souvent un caractère "thérapeutique". Aller mieux, n’est-ce pas l’essentiel lorsque l’on sort du cabinet ou lorsque l’on raccroche son téléphone ? Aller mieux en toute connaissance de cause, c’est-à-dire non pas parce qu’un charlatan vous a endormi avec des sornettes, mais parce qu’un guide vous a permis de reprendre les commandes de votre existence, en toute liberté. Voila en quoi consulter un médium est UTILE. Il est important de savoir quelles sont les limites de ce type de relation.

N’est-il pas préférable d’être accompagné, guidé vers notre réalité plutôt que de se voir imposer de vulgaires prédictions ? La consultation de voyance sert donc à mettre en lumière le futur sous-tendu par le présent. C’est une manière d’éclairer le consultant et de lui dire vers quoi il se dirige en l’état actuel de sa situation. Libre à lui d’agir ensuite de telle ou telle manière pour changer le cours des choses. C’est d’ailleurs cette action du libre-arbitre que doit absolument encourager le médium. Ne pas nuire, servir sans asservir... pas toujours facile !

"Comment savoir si on me parle de ce que j’espère ou de ce qui va réellement se passer ?" [...]

Un médium sérieux et professionnel ne décrit pas un futur pour faire plaisir à son consultant ! Ce qu’il décrit se trouve être un avenir potentiel hautement probable parce que déjà en germe dans le présent. Il n’en demeure pas moins que de multiple facteurs peuvent faire que cet avenir change. Dans l’exemple précédent de la radiographie du squelette, un traitement adapté et un comportement approprié peuvent ralentir ou même empêcher que des fractures ne surviennent. C’est donc une démarche utile que de se faire radiographier !

Messages

  • je ne suis pas convaincue par votre analyse, parce que ma théorie s’appuie sur le fait que notre chemin sur terre est sous tendu par le choix de notre entité spirituelle qui a décidé de se réincarner pour mener à bien une mission sur cette terre.
    Dans ce sens le rôle du voyant ou médium est de lever le voile sur cette tâche que l’âme a décidé d’accomplir en venant ici-bas et qui passe dans l’oubli lorsqu’elle se réincarne.
    Il n’y a donc pas à mon sens de vulgaires prédictions puisque je les vois comme les clefs données au consultant afin de se recentrer sur le sens de sa présence sur terre. les prédictions lui disent également quels sont les moyens qui lui seront donnés pour lui permettre d’aboutir.

    C’est comme si les médiums étaient une interface entre le ciel et la terre.

    Les inconnues qui se présentent au consultant sont :ai-je face à moi un vrai médium qui saura me remettre sur le chemin ? ou ai-je devant moi un être doué d’une grande sensibilité qui peut ressentir ce que je ressens à des niveaux tels que parfois il croit voir l’avenir de son client ?

    Oui ,dans toute ma vie j’ai consulté une vingtaine de praticiens et j’ai effectivement constaté qu’ils me parlaient de mes désirs du moment que je nommerais comme vous
    "futurs probables".Cependant dés que je cessais de désirer ces voies plausibles elles disparaissaient du contenu des consultations. Or aucun médium n’a vu que la plupart de ces possibles ne se réaliseraient pas du fait que le désir qui les portait cesserait. Et aucun ne m’a dit lesquelles de ces voies seraient celles que je réaliserai vraiment.

  • C’est toujours avec plaisir et curiosité que je lis les articles de LAURENT EDOURD.
    Il semble qu’il y est un effet de synchronisme entre la projection du médium et l’acte réalisé ou pas. Lorsqu’on apprend quelque chose de vrai sur son comportement celui-ci semble se modifier plus ou moins sensiblement.
    C’est un des rôles majeurs du médium, nous sommes d’abord là pour guérir, aider notre prochain. Mais nous devons aussi répondre à toutes leurs attentes et c’est là que NOUS NE POUVONS LEUR DONNER PLUS QUE CE QU’ILS MERITENT ou ce qu’ils ne s’autorisent.
    Demandes peu et tu auras beaucoup. Un acte emmène une réaction et si la radioscopie est un acte alors il emmènera une réaction. Si le consultant ne tient pas suffisamment compte des conseils donnés par le tarot cette réaction sera à la hauteur du mérite à la fois du médium et du consultant.
    Le médium voit l’instant aussi immobile que l’éternité et sa mission est surtout d’aider la personne à voir ses obstacles, l’aider à les surmonter mais la décision appartient au consultant et, impartiale, la balance fera justice.

    Voir en ligne : "MAIS QUE VOIENT DONC LES VOYANTS ?"

  • Ainsi donc les voyants retombent toujours sur leurs pieds : lorsqu’ils tombent juste ils sont de bons voyants, et lorsqu’ils se trompent c’est que le consultants a décidé d’user de son libre arbitre et de choisir une voie differente de celle qu’avait vu le voyant. Moi qui suis du côté des profanes, je me sens comme le dindon de la farce et cela m’irrite qu’on oppose continuellement des arguments invérifiables à la déception d’un consultant qui a reçu des prédictions erronées.Le consultant consulte pour avoir des certitudes au moment où il doit faire un choix alors qu’il est en plein doute.
    Quant au libre arbitre tellement mis en avant par les praticiens qu’en reste -il quand il est entâché de l’éducation que l’on a reçue, du milieu d’où l’on vient, des aléas du pays dans lequel on vit et de tous les paramètres qui interviennent, qui interfèrent et sur lesquels le commun des mortels n’a aucun pouvoir.

    La médiumnité est un don exceptionnel qui n’est pas donné a tout le monde, et comme tout don hors du commun peu de gens en sont nantis, aussi quand on voit le nombre de praticiens sur le marché , il est facile d’en conclure que ,tout en étant sincères et hônnetes, la plupart des praticiens ont des aptitudes mais aucun génie, exactement comme on le voit dans l’art, sauf qu’il me semble que les praticiens des arts divinatoire semblent faire preuve de moins de modestie et d’auto critique que leurs homologues du domaine des arts. Je vous demande de ne pas me tenir trop rigueur de ce coup de gueule mais parfois ça fait du bien de pouvoir dire ce que l’on pense et en cela je remercie le LOV de me permettre de le faire.

  • bonsoir danièle,en rèaction a votre "coup de gueule"je voudrais vous faire part de mon humble expèrience.en utilisant le yi-kin par ex et sur un seul tirage ;je peux dècrire une personnalitè ses points forts et faibles ;ses origines(comment cette personnalitè c’est construite, quelles influences la guident).ce pourquoi elle est faite et si elle est sur le bon chemin. ensuite avec l’aide des questions je peux approfondir et donner de vèritables conseils sur le sujet choisis par la personne.plus la question sera prècise et meilleure sera la rèponse . C’est pour cela que je parlais dans mon prècèdent tèmoignage de rèsponsabilitès partagèes entre le consultant et le mèdium. le consultant doit emmener la personne vers ce qui apparait etre le plus important pour elle a travers le tirage.Si la personne demande beaucoup (en quantitè) le rèsultat global pourra paraitre dècevant,mais je rèpète que a mon avis c’est aussi de la rèsponsabilitè du consultant d’emmener la personne a se concentrer sur l’essentiel.Chacun sa besace "le medium" n’est qu’un vehicule qui utilise ou pas un support.Il est des ètres dotès de genie(j’en ai rencontrè)d’autres qui ont une forte rècèptivitè qui sont bosseurs honnètes et surtout sincères dans leur dèmarche. moi je propose aux personnes qui le dèsirent de faire un contrat avec eux en trois ètapes.Je travaille encore de manière bènèvole il me faut du temps et de l’espace pour faire un travail serieux. en trois ètapes sur trois rdv et ainsi determiner la place de la personne sur terre avec les autres et avec (le ciel).La synthèse sera un miroir qui reflètera sa vraie personnalitè ;comment elle perçoit et elle est perçue par les autres, ou se trouve son point d’ancrage et comment le bouger afin d’avoir une prise de conscience plus grande. voilà d’une manière succinte ma manière de procèder j’èspère que vous y trouverez des èlèments de rèponse a la fameuse question "MAIS QUE VOIENT DONC LES VOYANTS"

  • Bonjour Danièle

    Et vous, que faites vous, de ce que les voyants ont vu ? Si après une vingtaine de consultations, cela ne vous sert qu’à pousser des coups de gueule, il y a un problème ; d’où et de qui peut venir la solution ? Certainement pas des voyants. Il y a aussi de tout sur le marché des consultants, comme dans tous les domaines.

  • D’abord ce qui est dommage c’est que certains messages ne sont pas signés, mais qu’à cela ne tienne je répondrai quand même à l’inconnu qui passe sur ce site et que mon intervention a interpelé.

    En premier, 20 consultations sur toute une vie qui commence à être longue ça fait en moyenne une consultation tous les deux ans, je ne trouve pas que ce soit énorme.
    en deuxième sur ses 20 consultations aucun ,sauf un, n’ont vu les éléments les plus importants de ma vie : mes mariages ,le nombre de mes enfants, mes deuils, ma situation professionnelle, ni même mes déménagements qui pourtant ont été nombreux.

    Biensûr certains sont tombés juste sur des questions que je leur posais mais dans la même consultation ils avaient faux sur d’autre points. Dans ce sens j’ai autant de chance qu’eux de tomber juste en disant que vous êtes un homme ou une femme.

    Je sens que certains commencent à penser que je suis une éternelle insatisfaite et pourtant cela est faux car je suis tout à fait persuadée que des personnes sont dotés de dons extraordinnaires.

    Sans doute ne suis-je pas dans l’air du temps où il semble que les gens sont trés angoissés et peu exigeants sur la qualité. Les praticiens ont pignon sur rue et nous dans le vrai sens du terme, avons l’embarras du choix.

    Ma démarche est de vérifier et d’être témoin de phénomènes paranormaux, de faire la connaissance de personnes dotées de capacités hors du commun mais aussi de continuer grâce à eux à apprendre sur moi et sur la vie afin de vivre le plus harmonieusement possible.Mon but n’est absolument pas de "casser du voyant", je suis en recherche et ce n’est vraiment pas facile.

    sur tous ces points je fonde mes espoirs sur un praticien que j’ai connu grâce au LOV, comme quoi quand on cherche on finit peut être par trouver.

    • Bonjour et merci Danièle.
      Merci car je me retrouve presqu’exactement dans vos propos analysant votre expérience avec la voyance. Je pourrais évoquer ici mon expérience personnelle, douloureuse et très coûteuse financièrement, mais je préfèrerais le faire avec vous. Est-il possible de se contacter par mail ?

    • Je suis tout à fait d’accord sur vos propos.

      Néanmoins, moi j’ai une question qui m’interpelle car les voyants que j’ai consultés m’ont tous donné les mêmes informations avec des détails similaires, néanmoins dans le temps rien ne s’est passé.

      Or, bien sûr dans l’au-delà où ils puisent, notre temps n’existe pas. Cela signifie-t-il que les évènements arriveront néanmoins car c’est écrit ou que je suis passée à côté (où l’on reparle du libre arbitre !!!).

      si vous avez trouvé un praticien qui semble vous convenir davantage, cela m’intéresserait évidemment mais comment communiquer ?...

      Clara

    • Bonjour Danièle
      C’est avec beaucoup de retard que je lis ton message (de 2004), et je suis d’accord avec toi. Il y a très peu de bons médiums.J’en ai connu EXTRAORDINAIRE dans ma région, qui a, sans aucun mot de ma part, vu toute ma vie(j’avais 28 ans à l’époque):ma situation exacte, professionnelle, affective, avec des détails stupéfiants, le prénom de mon enfant, de mon mari,.....le présent, mes interrogations, et surtout : LES IMPREVUS dont je n’avais aucune idée, le futur proche (2 ans) qui s’est réalisé, et le futur + lointain qui s’est, lui, réalisé en partie (j’ai aujourd’hui + 40 ans)...HELAS, il est décédé, et depuis, je recherche désespérément un autre médium, et je suis toujouts déçue. j’ai été plusieurs années sans consulter, et actuellement Je consulte en moyenne une fois par an, mais même si certains ont un don, une sensibilité, ils perçoivent surtout mes interrogations du moment, je pense que c’est surtout de la télépathie.
      Et ce qui m’agace beaucoup, c’est que 90 % des voyants habitent à PARIS ou sa région, à croire que la FRANCE n’existe que par sa capitale, ou encore quelques grandes métropoles mais toujours aussi éloignées de ma région

      N’existe t-il pas de bons voyants ou médiums dans le nord-est (Dijon, Nancy, Chaumont..)

      Ce qui m’agace également : le prix (mon médecin prend moins cher)

      J’admets que c’est une activité difficile, mais je trouve que certains devraient rester modestes et faire preuve de plus d’humilité

      Elisabeth

    • bonjour Elisabeth,

      votre message me met du baume au coeur car je commençais à croire que j’étais la râleuse de service...

      Avouez qu’on se sent bien seul quand personne ne veut entendre ...

  • Bonjour Laurent,

    Ton article suscite chez moi trois réflexions.

    1)La voyance peut être effectivement "télépatique" : mais, la plupart du temps c’est alors que le medium a fait empathie avec l’Inconscient du consultant. Donc pas son Conscient. Cela ne cadre pas avec le fait que la personne dise qu’elle doive connaître les informations dans son présent pour que le medium les énonce.
    2)La voyance consiste précisément à ne pas penser "connu" : c’est ce qui survient de plus saugrenu, de fugace que le medium énonce et non pas ce que le consultant peut penser. Par contre, dans la phase dite de rationalisation de la voyance, il est vrai que le consultant peut ramener les éléments de voyance, pièces de puzzle, à des scénarios connus de lui mais le risque d’erreur devient alors important.Il ramène alors de l’inconnu à du connu...
    3)Beaucoup de voyants sont mediums. Mais ça veut dire quoi,exactement ? Certains affirment comminiquer avec des entités, spirites ou autres guides. D’autres se croient investis d’un pouvoir surnaturel. Ma position est différente. Je crois que je suis "medium" avec la propre "voyance" latente du consultant : en fait c’est lui qui me parle, je ne suis que l’intermédiaire (le medium) entre le "consultant=voyant" et "le consultant=en train de consulter" - celui-là qui a perdu le contact avec ses capacités intuitives.
    Ce lien dans l’enfance est souvent profond mais il s’atrophie avec l’âge chez la plupart des gens.
    Le voyant lui est demeuré en contact avec ce plan intuitif ou y est revenu par suite d’événements subtils.
    Pour moi le voyant fait "empathie" ou "symbiose" avec la voyance latente du consultant qu’il verbalise plus ou moins bien.

    Alain Bougearel

  • Est-il possible d’avoir l’adresse email de danièle ? Merci.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?