l’AstrologiCafé (Bar à thème)
Slogan du site

Votre le salon permanent de la voyance, des arts divinatoires et des perceptions dites extrasensorielles.

Une charte de bonne conduite ?

Il serait bon que les praticiens se soumettent désormais à une charte de bonne conduite minima dont le Code déontologie ci-dessous exprime les principes - un peu à la façon du Serment d’Hippocrate du corps médical.

Article mis en ligne le 24 août 2004

par Alain B
logo imprimer

Plusieurs interventions récentes ont attité mon attention sur des dérapages pernicieux en matière de prestations en arts divinatoires et voyance.

Il serait bon que les praticiens se soumettent désormais à une charte de bonne conduite minima dont le Code déontologie ci-dessous exprime les principes - un peu à la façon du Serment d’Hippocrate du corps médical.

- Article 1 : La pratique de la divination et de la voyance, avec ou sans supports, est un art et ne constitue d’aucune manière une science exacte. Autrement dit, il ne saurait exister de prédiction fiable à cent pour cent.

- Article 2 : L’exercice de la voyance, art divinatoire a pour seule finalité d’éclairer le consultant sur son avenir potentiel afin qu’il en prenne conscience et puisse, en toute connaissance de cause, exercer pleinement son libre-arbitre.

- Article 3 : Conformément aux données actuelles de la science parapsycologique, la voyance ou la médiumnité est considérée comme une factulté télépatique qui met le praticien en syncronicité avec la temporalité du consultant - telle qu’elle apparaît dans l’espace et le temps de la consultation.

- Article 4 : Le praticien s’interdira :
Tout travail dit occulte Tout diagnostic formel lié à la santé Toute prédiction annonçant un décès Tout contact avec des entités spirites ou autres.

- Article 5 : Le praticien prend l’engagement moral d’exercer son art dans un esprit altruiste - et ce, dans l’esprit de l’humanisme en dehors de tout esprit sectaire.

- Article 6 : Le praticien s’engage au secret professionnel et s’interdit de révéler sous quelque forme que ce soit le contenu d’une consultation.

- Article 7 : L’exercice professionnel devra se conformer aux droits et usages légaux en vigueur


Forum
Répondre à cet article
> Une charte de bonne conduite ?
Bougearel - le 17 novembre 2004

Oui et non.

OUI, le medium peut être informé d’un décès à venir pour prévenir le consultant.
Cela m’est arrivé. Il s’agissait d’une jeune femme partant en congé dont le jeu indiquait qu’une femme agée, veuve, de la famille serait malade avec un risque de trépas. Le jeu indiquait de plus qu’un médecin téléphonerait à la consultante .
Je prévins la personne d’un "risque" à prendre en considération - tout en stipulant que j’en ignorais la date et l’importance.
Sa grand-mère tomba gravement malade durant les vacances et le medecin traitant téléphona pour le lui faire savoir.
Se souvenant alors de la consultation, elle prit immédiatement l’avion et assista sa grand-mère lors des derniers moments.
NON, car nous pouvons faire erreur et causer un préjudice grave. Que de consultants à qui une voyante a prédit des décès en cascade et qui se sont affolés pour RIEN...

Alain Bougearel

> Prevenir de la mort ?
mao - le 6 novembre 2005

Je rejoins Alain sur sa manière de voir le problème. Oui il faut faire connaître le risque, parce qu’il peut aussi eviter le pire. Annoncer à une consultante que sa mère risque un gros problème de santé et qu’il faudrait voir avec le médecin traitant parce que l’on a vu ce risque de mort de manière tres forte me semble dans notre role.
Par contre j’ai entendu il y a peu quelque chose qui m’a fait froid dans le dos ! l’annonce d’une mort avec un délai avant en mois et jours !!!!!!! La je ne comprends pas ! comment peut on oser faire ce genre de choses ? Surtout qu’en l’occurence il semblerait qu’il s’agissait d’une praticienne professionnelle et loin d’être débutante. Comme cette praticienne avait semble t’il des consultants dits ’celèbres’ (la aussi où est la déontologie si l’on donne le nom de ses consultants ??) ce qu’elle a dit s’est enfoncé encore davantage dans la tête du consultant !!
En tant que médium j’ai ressenti celà comme une sentence de mort prononcée contre une personne, comme si l’on avait démarré un compte à rebours ! Et en tant que médium, connaissant la personne concernée par cette date, j’essaie de contrer cela.
Je dois ajouter qu’en temps que voyante je n’ai pas cette vision non plus de la mort si proche de la personne.
Mais la n’est pas le plus important. Le plus important est oui, une charte à laquelle accepteraient de se soumettre les praticiens et qu’ils afficheraient, charte qui complèterait l’accréditation par les compte rendus de consultations tests.
Un bon moyen de nettoyer un peu la profession sans doute et d’enfin nous faire reconnaître autrement que comme faisant partie d’une bien étrange confrérie ! qu’en pensez vous ?
Amitiés à tous !
Mao

> Prevenir de la mort ?
monic - le 13 avril 2006

Prévenir de la mort ? c’est très délicat, tout dépend de l’intention, si c’est dans le but d’aider le consultant et, le consultant est-il à même d’entendre une telle prédiction ? surtout s’il ne la sollicite pas ? Je crois que ce genre de prédiction demeure beaucoup de prudence, d’humilité sachant que la voyance n’est pas une science exacte. Je viens de vivre "une expérience douloureuse". Inscrite sur un forum de voyance, à une question sentimentale, à un "voyant débutant qui se testait", celui-ci m’a "balancé", en pleine face, sans précaution : "quelqu’un de ta famille proche de toi va mourir, tu vas être dans une profonde peine" (sujet que je n’avais pas sollicité !!!). Je vous laisse imaginer le film que j’ai en tête : qui est concerné ? un de mes enfants ? (13 et 15 ans), mes parents, mon frère (en bonne santé) ? C’est une "honte" de faire une annonce pareille et contraire à l’éthique. Depuis, je suis choquée !!! M.P.L.

> Une charte de bonne conduite ?
- le 10 novembre 2004

Concernant la phrase sur le décès de l’article 4, je ne la partage pas. Je pense que si "l’info" arrive, ce n’est pas par hasard et que c’est un message qui doit être traité avec le plus grand intérêt et le plus grand respect. Le médium doit être capable de dire au consultant pourquoi il reçoit cette info et ce qu’il a à en faire. Quand les choses se passent comme cela, la personne informée pourra remercier le voyant. Il est vrai que cela bouscule les us et coutumes occidentales (et c’est ô combien nécessaire) sur ce sujet tabou qu’est la mort.
J’ai expérimenté ce que j’ai écris.

Les anges : c’est simple comme bonjour
joel - le 26 septembre 2004

La communication avec les esprits est très simple, pourquoi les personnes se réfèrent à des livres ou textes, beaucoup de personnes écrivent en croyant détenir des secrets religieux etc. Débarassons nous des carcans religieux de toute origine, des vieilles croyances dépassées et complètement idiotes. La vérité est très simple, chaque individu sur cet terre est capable de communiquer avec les esprits et de prévoir son avenir à la seul condition qu’il se débarasse de l’esprit du paraître, du matériel, de la possession, de la perversité sexuelle. Alors, la commnication se fera tout simplement, croyez en mon expérience Joël

> Une charte de bonne conduite ?
- le 23 septembre 2004

Bonjour,

Cette question d’un code de déontologie constitue un des rares points de désaccord que j’ai avec L’Officiel de la Voyance qui considère à juste titre qu’elle pourrait servir de "paravent moral" à des escrocs.
J’accorde volontiers ce point.
Mais il s’agit d’un "plus" qui doit impérativement être associé à d’autres critères comme par exemple le fait de se soumettre à la pratique de consultations tests en double-aveugle.
Pour prendre un exemple lié à l’actualité, sur le problème de la vaccination contre la rage pour les animaux, il ne suffit pas du vaccin mais les services vétérinaires exigent que l’animal soit ou tatoué ou ait une puce électronique afin de pouvoir identifier avec certitude qu’il s’agit bien de l’animal qui fut vacciné : deux procédures intrasèquement liées ensemble.
Une seule procédure isolée n’empêchera pas les services vétérinaires de mettre l’animal en quarantaine voire de l’euthanasier.
Consultations tets+adhésion avec affichage en cabinet du praticien de la Charte de bonne conduite.

Alain Bougearel

> Une charte de bonne conduite ?
- le 22 septembre 2004

Bonjour,

Une charte ne constitue pas un rempart contre les dérives pour sûr.
Tout comme le fait que les médecins prêtent le Serment d’Hippocrate n’empêche pas certains thérapeutes d’abuser.
La même chose pour les avocats, les enseignants ou d’autres professions.
Ce n’est pas la voyance en elle-même qui est en cause mais la "moralité" du praticien.
Néanmoins, la charte expose un certain nombre de principes minima auxquels les praticiens "honnêtes" devraient donner leur adhésion.
Elle est certainement insuffisante vis-à-vis d’escrocs mais elle n’est pas inutile - au contraire.
Il est bon que les consultants sachent que la voyance n’est pas une science mais un art.
Que les travaux occultes sources de revenus de la plupart des escrocs sont prohibés.
Que la prestation doit s’effectuer en dehors de tout esprit sectaire.
Qu’elle doit se conformer à la législation.

Alain

> Une charte de bonne conduite ?
daniele - le 17 septembre 2004

Une charte n’est qu’un voeu pieux et ne peut en aucun cas être un rempart contre les escrocs, au contraire ceux-ci peuvent s’en servir pour faire croire qu’ils sont sérieux et attirer ainsi les clients, je crois qu’il n’y a malheureusement pas de myen d’assainir la profession, car aucune sanction légale n’existe contre les escrocs qui s’improvisent voyants .
daniele

> Une charte de bonne conduite ?
Barbara.D - le 26 août 2004

Bonsoir,

En effet la charte est terriblement juste, j’espère que beaucoup de voyants prendront le temps de la lire.

Bonne continuation

Barbara.D

> Une charte de bonne conduite ?
Angélique Deprets - le 24 août 2004

Alain

je souscris !!! et pleinement !!! par la même occasion si tu me lis, plein de bonne choses pour toi en cette rentrée 2004.
Que ces quelques mots soient également l’expression d’un vif interêt pour ce que tu produis et ce que tu es.

Amitiés



Contact Espace rédacteurs

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2004-2017 © l’AstrologiCafé (Bar à thème) - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47